« Tè sé bwa, bwa sé dlo, dlo sé la vi »

Préambule

L’ASSAUPAMAR est une association écologique créé pour la défense et le respect du patrimoine commun, la Terre martiniquais, matrice de notre Culture et de notre Dignité.

La forêt, la mangrove, les rivières, les zones humides, les terres agricoles, l’air sont l’expression de la puissance de la vitalité de notre Environnement naturel.

Nos rapports avec ce dernier doivent s’exprimer en termes d’harmonie et de Respect, et non de domination et d’agression.

L’Environnement faisant partie intégrante de la vie sociale, l’ASSAUPAMAR revendique le droit de s’exprimer librement sur tous les aspects de notre réalité.

Le membre de l’ASSAUPAMAR a un idéal, des droits, des devoirs, des responsabilités en tant qu’homme, en tant que Caribéen, en tant que Martiniquais.

Article 1° : En tant qu’homme, il a le droit et le devoir de se pencher sur les problèmes de l’Environnement de notre planète.

Article 2° : En tant qu’homme, il fait de l’Environnement la pierre angulaire de son plein épanouissement (Culturel, Social, Economique).

Il embrasse l’Environnement dans tous ces aspects :

  • L’Environnement comme source de ressources à gérer
  • L’Environnement comme élément fondamental de l’aménagement territoire et ce faisant de l’organisation de la société ;
  • L’Environnement comme représentant de l’Indispensable qualité du milieu physique.

Article 3° : En tant qu’Homme, il considère l’Environnement comme une valeur intrinsèque du Développement et s’oppose à une conception productiviste du développement.

Article 4° : En tant qu’Homme, il combat cette vision productiviste qui fait de la production une finalité et non un moyen de satisfaire aux besoins de l’Homme. Ella pour corollaire :

  • Un gaspillage des ressources car elle ne recense pas les besoins réels de la Communauté ;
  • L’émergence et le renforcement d’un système inégalitaire qui creusent l’écart entre ceux qui peuvent s’offrir le superflu et ceux qui se battent pour disposer de l’élémentaire. ;
  • Une inefficacité face à la résolution des problèmes économiques tels que le chômage ;
  • Une idéologie tronquée du progrès qui dépouille à l’extrême le Développement en le réduisant à une vue technocratique de la société et de son

Article 5° : En tant qu’Homme, il revendique une démarche qui s’appuie sur l’inventaire des besoins de la Communauté. La production est alors un des moyens par lesquels ils sont satisfaits. Cela induit un fonctionnement de la société sur une base plus égalitaire et en particulier dans le domaine économique :

  • Un respect des équilibres
  • Une prise en compte attentive des besoins des générations futures
  • Une problématique de l’éco- développement qui s’appuie sur une utilisation judicieuse des ressources alliées au savoir faire traditionnel pour répondre aux besoins de la Communauté ;
  • Une utilisation de la technologie qui respecte les cycles et les équilibres naturels

Article 6° : En tant que Caribéen, le membre de l’ASSAUPAMAR doit inscrire son action dans une perspective de rapprochement et d’enrichissement Caribéen.

Article 7° : En tant que Martiniquais, il a la responsabilité envers les générations à venir, de :

  • Contribuer au travail général d’inventaire du patrimoine martiniquais qui conjugue la mise en œuvre de différentes disciplines d’études ;
  • D’exiger une gestion conduisant à une répartition spatiale des activités commandées par les réalités socioculturelles.

Article 8° : En tant que martiniquais, il a le droit et le devoir de défendre et de protéger :

  • Le sol, le sous sol
  • Les forêts
  • Les eaux marines, terrestres et du sous sol
  • Les étangs, marais et zones humides, Le domaine public maritime
  • Les 50 pas géométriques
  • Les mangroves
  • Les activités qui découlent d’une connivence entre l’Homme et l’Environnement pour des relations harmonieuses à l’exemple de l’apiculture
  • Les droits de l’Homme tout simplement tels qu’ils ont été définis dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme

Article 9° : En tant que martiniquais, il :

  • La mission de combattre tout ce qui peut gêner le libre épanouissement de la personnalité martiniquaise ;
  • A être constamment en éveil pour la défense du patrimoine Martiniquais et pour la défense des intérêts fondamentaux du peuple Martiniquais
  • A se prononcer sur toutes les questions qui touchent au devenir de la société martiniquaise

Article 10° : Tout membre de l’ASSAUPAMAR se doit de respecter la présente Charte. Celle-ci s’engage à préserver l’indépendance d’orientation, de décision et d’action de l’ASSAUPAMAR. Toute activité allant à l’encontre de la défense du Patrimoine martiniquais sera fortement dénoncée et combattue.